LANCEMENT DU PRINTEMPS DE LA RESTAURATION

Mis à jour : il y a 7 jours

Sous la forme d'un webinaire, mardi 23 mars 2021, les partenaires du Club de la Table française et les parlementaires sensibles à ces enjeux ont pu échanger sur : "Les restaurateurs et leurs fournisseurs : Les enjeux de la réouverture et les perspectives du secteur".

La rencontre fut divisée en deux table rondes consacrées à l’impact de la crise COVID.

Dans un premier temps, nous avons pu écouter le témoignage de nombreuses filières privées du débouché de la restauration. Dans second temps, les échanges ont porté sur la préparation de la réouverture des restaurants.

En première partie, les perspectives des filières de l’amont et les initiatives et visions d’avenir des marchés de gros et de la distribution ont pu être exposées. Merci à Stéphane Layani, Président du Marché de Rungis; Thierry Villotte, Président de la Confédération des Arts de la Table; Fabien Castanier, Directeur général de la FICT; Alain Milliat, Président d'Alain Milliat; Maxime Costilhes, Délégué général des Brasseurs de France; et à Pascal Peltier, Directeur général de METRO FRANCE, d’avoir témoigné de la réalité de leurs métiers en cette période difficile. En deuxième partie, Didier Chenet, Président du GNI; Didier Kling, Président de la CCI Paris Île-de-France; Mamba DIALLO, Directeur général d'ASFOREST et Pascal MOUSSEt, Président du GNI Paris Île-de-France ont pu exprimer leurs interrogations sur la réouverture : - Comment se projeter après la crise ? - Comment sauvegarder le modèle du "restaurant" ? - Comment aider les salariés à se ré-acclimater au monde du travail de la restauration ? - Quels seront les impacts sur le secteur du tourisme ? Ces échanges étaient rythmés par les prises de parole des Ministres Alain Griset et Jean-Baptiste LEMOYNE ainsi que de Guillaume Gomez que nous remercions pour leur présence et leur soutien.


Si des questions ou inquiétudes sont encore bien présentes sur l’impact final de la crise sur le secteur le retour au travail de salariés parfois en chômage partiel depuis un an, cet échange a permis de se projeter après la crise, de faire le lien entre gastronomie, art de vivre et tourisme; ou encore d’afficher une volonté commune de préserver le modèle du "restaurant" .


Les partenaires du Club de la Table française remercient les nombreux parlementaires présents pour leur mobilisation, leur engagement et leur soutien.

Suivez nous sur Twitter !

© 2018. Le Club de la Table française, un Club de Com'Publics